Un chat à plumes

Samedi 27 février 16 à 14:35

La sagesse ne date pas d'hier :) 

http://plume.cowblog.fr/images/1092898610614699038697606373100558863192414n.jpg

Samedi 20 février 16 à 0:41

Est-on acteur de son propre bonheur ?

Le bonheur est-il quelque chose auquel on a droit, ou dont on est privé, au gré des aventures de la vie ? Ou bien le bonheur est-il quelque chose qu'on peut construire par nous-même, en le forgeant jour après jour ?

Je pense que nous avons le pouvoir de décider si on est heureux ou malheureux. Cela peut sembler un peu bizarre ce que je vous dis, mais après tout, je pense que nous-seuls pouvons décider de quel impact ont les choses sur notre moral. 

On peut trouver que les choses vont mal, se laisser envahir par le négativisme. Trouver que rien ne va, que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, que le sort s'acharne contre nous. 

Ou alors peut-être peut-on choisir de voir les choses autrement. Peut-être peut-on décider que tout n'est pas si grave finalement. 

Ce garçon qui ne nous rappelle pas. Cette promotion qui ne nous a pas été accordée. Cette rupture qui fait mal. Cet ami qui nous a trahi. Cette santé défaillante. Ce compte dans le rouge malgré tous nos efforts. 

On peut choisir de se laisser abattre. Cela pourrait se comprendre. Je suis la première à rapidement souffrir lorsque que quelque chose de négatif m'arrive. 

Mais récemment, j'ai commencé à voir les choses autrement. Je me suis rappelé une "technique" pour positiver que m'avait donné ma microkiné il y a quelques années, technique que je souhaite partager avec vous. A chaque fois que quelque chose vous fait de la peine, vous blesse, posez-vous cette question :
 
"Cet événement aura-t-il toujours de l'importance pour moi dans 3 semaines ?
Dans 3 mois ? Dans 3 ans ?
"

Et cela fonctionne. Parce que si on prend conscience que cette chose qui vient de nous arriver et qui nous fait si mal ne nous impactera plus dans quelques temps, pourquoi cela devrait-il nous affecter aujourd'hui

Avec cette méthode de réflexion et d'analyse des événements, il est, à mon sens, beaucoup plus facile de se détacher de ce qui ne sont finalement que des petits tracas de la vie de tous les jours. Des grains de sable dans l'océan de notre vie, qui peuvent aisément nous étouffer si on s'enfonce la tête dans le sable, mais qui ne peuvent nous blesser si on choisit de nager librement. 

Alors, oui, je l'affirme, on peut choisir d'être heureux. On peut choisir de ne pas laisser le malheur nous rendre malheureux. On peut choisir de changer le négatif en positif. On peut choisir d'être acteur de sa vie, acteur de son propre bonheur. 

 
Qu'en pensez-vous ?


http://plume.cowblog.fr/images/Animaux/IMG22612-copie-1.jpg

Samedi 6 février 16 à 15:18

Il faut croire que je suis en plein ménage de printemps
(comment ça c'est pas le printemps ?!)... 

Après un bon gros tri dans mes fréquentations, j'ai voulu un peu alléger mon blog qui commençait à être bien plein. Cela m'a permis de me remémorer mes dernières années, le sourire aux lèvres. J'ai changé, j'ai évolué, et j'en suis fière. 

Je tiens ce blog depuis 2004 (et j'avais eu d'autres blogs avant). Aujourd'hui j'ai 25 ans, et je suis contente de la personne que je suis devenue. 


Néanmoins, rétrospectivement, que s'est-il passé pour moi en 10 ans ? 


J'ai vécu à Paris avec mon petit-ami. Puis quand j'ai réalisé que cela ne me convenait pas, j'ai tout stoppé pour repartir de 0 chez moi. 
J'ai ensuite vécu une idylle de 4 ans avec un Homme merveilleux (mais si, vous savez, mon Connard <3). J'ai terminé mes études avec brio. Je suis partie à Bordeaux pour travailler, puis je suis revenue à Clermont-Ferrand lorsqu'une opportunité professionnelle plus intéressante s'est présentée. 
Je vis dans mon appartement avec mes 2 chats que j'adore.
Financièrement, je vis plutôt confortablement. Je peux me faire plaisir, aller au restaurant, au cinéma, tout en mettant de côté. Je vois très régulièrement ma famille, mes amis, et mon travail me plaît. J'y suis reconnue et j'évolue à un rythme qui me convient. 

Et pour l'avenir alors ?

Je construis ma vie seule, mais tant que je n'ai pas rencontré la bonne personne, cela me convient. Je prévois de devenir propriétaire de mon appartement d'ici 1 ou 2 ans. En mars, je pars au Cap Vert pour une semaine. Si cette expérience me plaît, je pense m'organiser financièrement pour pouvoir partir en vacances à l'étranger plus souvent et ainsi profiter de la beauté de ce monde tant que je n'ai pas encore d'attaches. 

 
Et vous, quels sont vos projets ? :)


http://plume.cowblog.fr/images/Nature/matinensoleille.jpg

Lundi 1er février 16 à 18:58

Dans un mois et demi, je m'envole pour le Cap Vert. 

Qu'est ce que j'ai hâte ! Ce sera mon premier voyage hors Europe, mon premier voyage en avion, et mon premier voyage... toute seule. 

Ca m'angoisse un peu, pour le côté technique (ne pas se tromper de quai, enregistrer ses bagages, etc.), mais sinon... ça va être le rêve. Une semaine de plage, une semaine de soleil, une semaine sans téléphone portable, sans ordinateur, sans réseaux sociaux... 

Une semaine pour me concentrer sur moi, et uniquement sur moi. Pas de famille, pas d'amis, pas de boulot, pas d'emmerdes. 

Financièrement, ça sera un sacré trou dans le budget, mais tant pis, il faut parfois savoir se faire plaisir ! Et puis, si je ne voyage pas à 25 ans, célibataire et sans enfant, quand le ferais-je ? 

Bon, néanmoins, prendre l'avion, ça me stresse ! Est ce que vous auriez des conseils à me donner ? Les trucs à faire, à éviter ? Qu'est ce que je peux avoir dans ma valise, qu'est ce que je dois à tout prix éviter ? J'amène quoi comme bagage ? 

Allez, dites-moi tout des voyages en avion, j'ai un mois et demi pour me préparer =D 


http://plume.cowblog.fr/images/Nature/plageoasissalinassea126985pghd.jpg

<< Un, deux, trois | 1 | Soleil ! >>

Créer un podcast