Un chat à plumes

Mardi 14 juillet 15 à 23:36

J'ai besoin d'aide. 

Ca ne va pas. Je suis sous anti-dépresseur depuis maintenant 2 mois et je ne ressens pas d'amélioration. J'ai l'impression qu'à chaque fois que je sors la tête de l'eau, quelq'un m'y enfonce plus profondément. 

Je n'ai pas besoin d'un psy. Parce que je n'ai pas perdu ma raison. D'un point de vue raisonnable, censé, réfléchi... je n'ai pas de raison d'être malheureuse. J'ai des amis géniaux, un travail qui me plaît avec un salaire raisonnable même si je souffre d'un burn-out car je me mets moi-même une pression de réussite intense, une famille que j'adore, un chat fou de moi, la sécurité financière, un appartement et une voiture que j'aime... 

Tout pourrait aller pour le mieux. Mais non, ça ne va pas. 

Je souffre à un point où j'ai envie de me faire souffrir physiquement pour oublier la souffrance intérieure. Or, je me suis à moi-même promis il y a des années de ne plus jamais faire ça. Que la vie était trop belle, trop importante pour se faire du mal volontairement. Je me suis promise de respecter la vie et je me tiens à cet engagement depuis autant que possible. Il est facile à tenir en ce qui concerne les autres, mais pour moi-même... 

J'ai envie de me faire mal. Mes larmes sont bloquées. Je retrouve cette sensation que j'éprouvais alors, cette petite voix qui me dit "tu verras, ça te fera du bien"... et c'était vrai, j'allais mieux après. Mes larmes pouvaient enfin sortir, la souffrance intérieure s'effaçait pour laisser place à la souffrance physique, tellement plus facile à supporter et à gérer... 

C'est une drogue, une dépendance comme une autre, et j'ai été dépendante de cette souffrance. Comme certains trouvent du réconfort dans la cigarette, l'alcool, ou le chocolat.

Aujourd'hui, j'ai envie de me faire mal, car les sentiments que j'éprouve sont stupides, ils n'ont aucune logique, aucun sens... je n'ai par conséquent aucun moyen de les contrôler ou de les faire disparaître. 

Je vous en prie, aidez-moi à ne pas céder, je ne veux pas retomber dans cette spirale infernale... 

http://plume.cowblog.fr/images/Nature/large.jpg

Lundi 15 juin 15 à 10:05

C'est marrant, et plutôt triste, comment les gens vont et viennent dans notre vie, comment les liens d'amour et d'amitié se font et se défont avec une facilité déconcertante.
Il est difficile aujourd'hui d'aimer une personne et de la conserver dans sa vie de manière durable. Plus difficile encore que cela se fasse sans effort, avec facilité et spontanéité de la part des 2 parties.
Nous avons plus que jamais de multiples moyens pour garder le contact, et pourtant, nous n'avons jamais aussi facilement mis aux oubliettes des personnes qui ont partagé, plus ou moins intensément, notre quotidien.

http://plume.cowblog.fr/images/Animaux/IMG15042-copie-1.jpg

Samedi 16 mai 15 à 17:11

Et ben ça y est, c'est fait ! 

Mon choix s'est finalement porté sur la voiture suivante : 


http://plume.cowblog.fr/images/Photos/IMG1487.jpg

Bonheur en demi-teinte malgré tout, car si j'adore ma Mimi Cracra, je suis déçue par le comportement du garage. Impossible de négocier le prix, et une fois le règlement effectué, on m'annonce que : pas de carnet d'entretien, aucune facture, 1 seule clé, et que les disques n'ont pas été changés car passés de justesse au contrôle technique ! 

J'ai trouvé ça un peu abusé, et bien que j'ai râlé, rien n'y a fait, absolument aucun geste de leur part. Je vais être obligée de faire un double des clés, ce qui va me coûter une centaine d'euros, ça aurait été un minimum qu'ils le fassent selon moi ! 

Mais bon, eux ils avaient déjà mon argent, alors forcément, je pouvais bien dire tout ce que je voulais... 

Voilà, un peu déçue donc, car je voulais passer par un garage pour me faciliter la vie et être rassurée sur l'état de la voiture, et là du coup je suis un peu inquiète. 


Et vous, qu'en pensez-vous ? De ma titine ? Du comportement du garage ?

Samedi 18 avril 15 à 23:02

 Dans un ton un peu plus léger, je voulais vous montrer mon dernier achat : 

http://plume.cowblog.fr/images/Photos/IMG13422.jpg
http://plume.cowblog.fr/images/Photos/IMG13432.jpg
J'en suis raide dingue amoureuse. Bien sûr, j'étais juste censée aider une amie à trouver des escarpins... mais voilà, elles m'ont appelé, supplié... je n'ai pas pu résister... vous connaissez mon amour des chaussures ! :)
Elles sont super confortables en plus ! Hallucinant j'ai l'impression d'être en basket ! 

 
Comment vous les trouvez mes bébés d'amour ? Quel a été votre dernier achat compulsif ?

Dimanche 12 avril 15 à 11:14

On m'a reproché de trop me plaindre. Que ma vie n'était pas si terrible et que d'autres personnes souffraient davantage que moi. Que je n'étais pas la seule à  avoir des problèmes amoureux.

Ces derniers temps je partageais la publication de mes articles sur Facebook, j'ai donc décidé de ne plus le faire. Parce que ces personnes-là  qui me prennent pour quelqu'un qui passe son temps à  se plaindre et se croit la plus malheureuse au monde ne comprennent rien.

Je partageais mes articles sur Facebook pour que mes proches "réels" puissent m'apporter leur soutien quand ça n'allait pas. Parce que quand ça ne va pas, je ne le dis pas. Je souris, je fais comme si de rien n'était, je parle peu, mais pas de ce qui ne va pas. Quand ça ne va pas, c'est ici que je le dis. Alors certes, peut-être que ce blog est un ramassis de coups de blues, mais je m'en fous. Parce que quand je poste ici, vous, que je ne fréquente pas dans la vie réelle, vous savez me réconforter. Je ne réponds pas forcément à vos messages, je ne vais plus trop sur les autres blogs, et malgré tout, vous êtes là, prêts à partager votre opinion avec moi, votre histoire, votre vécu, votre réconfort. Et c'est ça qui m'aide à avancer.

A l'origine, personne ne connaissait l'existence de ce blog parce que je voulais pouvoir y parler sans tabou, sans crainte de qui me lirait et pourrait juger ce que je raconte.

Aujourd'hui, je me suis moi-même privée de cette liberté en divulguant l'existence de cet endroit. J'espère donc qu'à  partir d'aujourd'hui, mes "amis réels" feront comme d'habitude, en ne voyant que ce qu'on leur montre, et qu'ils n'auront pas spontanément l'idée de venir ici. Parce qu'actuellement, il se passe des choses dans ma vie dont j'ai besoin et envie de parler, des paradoxes qui me font souffrir et me bloquent, m'empêchent d'avancer. 

Et je ne pourrais pas exprimer tout ça si je me sens espionnée, parce que c'est déjà  difficile pour moi d'assumer ce que je vis en ce moment, d'assumer que je suis faible et que je souffre pour des choses qui n'en valent pas la peine, que mon rétablissement est anormalement long pour quelqu'un comme moi qui a l'habitude d'aller de l'avant et de laisser le passer derrière.  

Je vous remercie sincèrement d'être là, je ne sais pas ce que je ferais sans vous.

http://plume.cowblog.fr/images/Nature/Automne.jpg

<< Un, deux, trois | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Soleil ! >>

Créer un podcast